France Terrorisme le Combat
Bonjour,
Pensez à participer au sondage dans le Forum « L’ennemi »
L’administrateur
AD
ESSENTIEL À LA MAISON / KIT SURVIE 2 JOURS

Bullshirt T-shirt pour homme Feu et Blast T-shirt 15,06€

Galerie


PUB 03


Nous aimons la mort, vous aimez la vie ...
Mieux comprendre !

Les posteurs les plus actifs de la semaine

Ecoutez WRS Radio
La première Web Radio en Soutien à nos forces de sécurité

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mieux comprendre. Nous vous conseillons






Un djihad doux et brutal s’empare des 700 spectateurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un djihad doux et brutal s’empare des 700 spectateurs

Message par Admin le Mar 13 Juin - 18:08

La pièce de théâtre Djihad a déjà été vue par plus de 100 000 spectateurs. Mercredi soir, à Hazebrouck, l’Espace Flandre était presque complet pour découvrir l’histoire de ces trois terroristes en herbe quittant leur banlieue pour la Syrie. Un spectacle drôle et pédagogique qui a fait l’unanimité.
Reda a une moustache et un bandeau noir. Ismaël, qui porte une barbe de quinze jours, est le cerveau du groupe. Ben a une barbe de trois mois, un bonnet gris et le regard noir de celui qui ira au bout de sa lutte.
Trois potes
Les trois potes belges partent pour le Djihad comme on part en colonie de vacances, embarquant avec eux les 700 spectateurs, dont de très nombreux jeunes, de l’Espace Flandre. La cible de Djihad, ce sont eux.
Chaque scène du spectacle, dans un décor minimaliste, est accessible. Une réflexion sur la radicalisation en direct rythmée par des vannes pour adolescents qui font aussi rire les plus grands. Reda n’a pas besoin de voir «  les vidéos d’entraînements bidons  » car c’est le meilleur au jeu vidéo Call of Duty. Il prend l’avion pour Istanbul avec des lames de rasoir dans sa poche et veut profiter du séjour pour faire un peu de tourisme. Ben profite du sommeil de ses potes pour transformer son arme en micro et se prendre pour Elvis, c’est la plus belle scène de la pièce.
Le spectacle écrit par Ismaël Saidi (un ancien policier) est loin de n’être qu’une farce. Les bruyantes bombes font sursauter le public, la scène finale impliquant directement les spectateurs met la salle sous tension et chaque hésitation de ces touchants terroristes nous fait réfléchir.
« On doit s’intégrer »
Djihad, qui ne trouvait pas de salle de spectacle pour l’accueillir à ses débuts, renvoie chacun à ses responsabilités. On parle bien évidemment de l’ignorance qui amène ces trois jeunes à s’embourber dans un combat les dépassants. «  Depuis qu’on est ici, on tire sur des gens qu’on ne voit pas et se font tirer dessus par des drones  », lance Reda.

Mais il n’y a pas que l’islam radical qui ...
Lire l'article: http://www.lavoixdunord.fr/112913/article/2017-02-02/un-djihad-doux-et-brutal-s-empare-des-700-spectateurs-d-espace-flandre

avatar
Admin
Admin

Localisation : Autre part
Messages : 88
Date d'inscription : 03/06/2017
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur http://terrorisme-lecombat.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum